Backpackers in Malaisia Malaysia

About the author

Name : Nick
Age : 26

Voyageur, un peu à l'arrache, j'aime le dépaysement et le soleil ET ce site de photo tout simplement génial. (Oui, c'est moi qui l'ai développé, mais c'est un détail)


Country France
Website
Backpackers in Malaisia

La Malaisie regorge d'endroits à découvrir et si vous souhaitez en faire le tour, trois semaines sont à peine suffisantes. Le réseau de bus est très bien fourni et dessert de nombreuses destinations. En outre, il existe également des navettes privées pouvant vous emmener un peu partout.

Nous avons fait le choix de ne pas louer de voiture et nous n'en n'avons pas ressenti le besoin. Cependant, les voyageurs que nous avons rencontré ayant tenté l’expérience nous ont affirmé qu’il s’agissait d’un moyen pratique de se déplacer entre les villes mais qu’il valait mieux l’éviter à l’intérieur des villes. En effet, le trafic y est extrêmement dense et mieux vaut utiliser les transports en commun afin d’éviter d’être coincé dans les embouteillages ! Il ne faut pas non plus oublier que la conduite à gauche nécessite un certain temps d’adaptation...

Pour se déplacer à l’intérieur des villes, nous vous conseillons l'application Grab qui est un service de chauffeur particulier. Très pratique, l’application affiche directement le prix du trajet, bien moins élevé que celui des taxis réputés pour ne pas proposer les prix les plus intéressants. Ainsi, si vous n'avez pas d’autre choix, n'hésitez pas à négocier le prix avant de démarrer votre course.

Attention toutefois, l’application Grab n’est pas accessible partout, notamment sur les îles, Taman Negara ou encore Cameron Highlands.

Si vous décidez de vous balader à pieds dans les villes de Malaisie, vous risquez d’être surpris car les trottoirs sont … optionnels ! Parfois, vous marcherez sur un trottoir pendant dix ou vingt mètres et d’un coup.. plus rien. Les villes sont davantage aménagées pour les voitures que pour les piétons. Aucune trace de piste cyclable non plus et les possibilités de traverser la route sur un passage piéton sont choses rares. Il vous faudra donc bien souvent marcher au bord de la route et n’oubliez pas d’emmener une petite lumière avec vous afin d'être visible.

Concernant l'hébergement, il faut savoir que dans certains lieux très touristiques comme Taman Negara ou les îles Perhentians, vous risquez de rencontrer des difficultés à trouver un logement sur internet, surtout si, comme nous, vous réservez vos chambres au fur et à mesure du voyage. Cependant, seule une partie des Guest House est visible sur internet, les autres ne disposent pas de système de réservation ou ne souhaitent pas être référencées sur internet, il faut donc chercher directement sur place. Ne vous refusez pas une étape sous prétexte qu’aucun hébergement n’est disponible sur internet, n’hésitez pas à aller sur place et demander autour de vous, il y a de grandes chances que vous trouviez un  endroit où loger.

Si vous décidez de réserver chacune de vos étapes au fur et à mesure de votre voyage, il va bien entendu vous falloir une connexion WiFi. Bon nombre de Guest Houses / hôtels en ont, mais leur vitesse est souvent aléatoire et l’accès depuis la chambre n’est pas toujours garanti. Nous vous conseillons donc de vous procurer une carte SIM sur place pour bénéficier du réseau (4G) dans presque toutes les villes où nous avons été. Ces cartes coûtent relativement peu cher et fonctionnent sur une période de 15, 30 jours ou plus. Vous en trouverez à non seulement à l’aéroport mais également de nombreux magasins de téléphonie mobile.

A propos des toilettes publiques, sur les aires d'autoroutes ou en ville, ces dernières sont payantes et sont bien souvent “à la turque”. Il ne fait pas bon s'y attarder car la propreté y est souvent sommaire. A notre grand soulagement, dans les hôtels et Guest House, la plupart des toilettes sont occidentaux..

En Malaisie, la monnaie locale est le Ringgit et l’abréviation utilisée est RM (qui signifie “ringgit malaysia”). Selon le taux de change actuel, un euro vaut environ 5 RM.

Les solutions pour vous restaurer sont très variées. Outre les restaurants divers, vous trouverez de nombreux vendeurs à la sauvette dans la rue (les satay... MIAM !) où vous mangerez pour moins de 10 ou 15 RM par personne. Un service très abordable dont il ne faut pas hésiter à abuser (même si la source de la viande n’est pas toujours certaine..). Ne comptez pas trop sur l’idée de vous préparer des sandwichs ou de cuisiner vous mêmes, mais vous trouverez une grande variété de noodles instantanées pour vos casses-croûtes !

Applications utiles :

  • Maps.me, système de carte hors ligne permettant de se repérer en Malaisie et d’avoir les bonnes adresses (aussi bien pour les Guest House, que pour les trek).
  • Kuala Lumpur Rail Map : Plan du métro à Kuala Lumpur.
  • Grab: Se déplacer en ville.
  • Devises Plus : convertisseur de devises.

Sites utiles :

  • Réservation de bus et ferry : Easybook.com
  • Réservation hôtel / Guest House : Airbnb, booking.com, agoda.com

Map

Kuala Lumpur Malaysia

View

Malacca Malaysia

View

Tioman Malaysia

View

Taman Negara Malaysia

View

Cameron Highlands Malaysia

View

Les îles Pérenthians Malaysia

View

Retour vers Kuala Lumpur Malaysia

View

Copyright © BinariesWorld
Big thanks to StefOfficiel for template design